Retour sur la session nationale du Missel romain

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Pendant deux jours, j'ai vécu à Paris une session passionnante sur la réception de la nouvelle traduction du missel romain. Au-delà des crispations idéologiques que l'on ressent derrière la réforme liturgique issue du concile Vatican II, la question majeure est celle de l'unité et de la communion. Comment faire comprendre aux uns et aux autres, à droite comme à gauche, que la charité nous presse de recevoir la réforme liturgique pour le témoignage chrétien dans notre monde ? Célébrer ensemble les sacrements de l'Eglise dans une communion visible, cela a de la force pour l'évangélisation. L'arrivée de la nouvelle traduction sera donc une belle occasion de retravailler nos manières de célébrer.

Précisons que cette nouvelle traduction en français du missel romain se fait attendre depuis quasiment quinze ans. On peut dire qu'il subsiste encore des blocages que seul le pape pourra, à mon avis, résorber. Le pape Paul VI n'avait-il pas suivi de très près la réforme du missel? On peut ainsi raisonnablement penser que la nouvelle traduction arrivera d'ici quelques petites années.

P.Jean-Eudes

Publié dans CELEBRER

Commenter cet article