Quel parcours de catéchèse sur le doyenné de Muzillac ?

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

En vue d'une réunion le 23 mars des quatre curés doyens et des laïques en mission ecclésiale du Pays de Vilaine, voici en P.J. une première ébauche présentant un récapitulatif de ce qui est proposé en catéchèse dans le doyenné de Muzillac. Cette proposition catéchétique reste sans doute à améliorer, mais elle essaye de tenir compte de la réalité des familles actuelles et des orientations nationales de la catéchèse en France. Il faudrait ajouter que, dans notre doyenné, chaque famille doit désigner un(e) aîné(e) dans la foi auprès de l'enfant baptisé.

 

CHOISIR UN(E) AINE(E) DANS LA FOI

Pour initier au jour le jour l’enfant baptisé à la vie chrétienne dans ses trois grandes dimensions (vivre, croire, célébrer), il est demandé aux parents de choisir un(e) aîné(e) dans la foi qui pratique cette vie chrétienne. Ce peut être la marraine ou le parrain, une grand-mère ou un grand-père, un(e) voisin(e), le mieux étant que ce soit l'un des deux parents qui en remplisse la fonction. L’aîné(e) dans la foi fera le lien avec la communauté chrétienne locale et –si ce n’est déjà fait – redécouvrira lui-même la vie chrétienne. Le rôle de cet aîné peut être rempli par différentes personnes pendant la durée de cette initiation à la vie chrétienne de l’enfant. Pour grandir, la jeune plante a besoin d'un bon terreau.

Publié dans CROIRE, REFLEXION

Commenter cet article