HOMELIE 30 DIM TO A 2008 BIL ARZ MUZ

Publié le par curé du secteur de Muzillac

Aimer Dieu ou aimer son prochain ? Comme du temps de Jésus, c’est encore trop souvent que Dieu est ainsi mis en concurrence avec l’humanité. Selon certains, il faudrait aimer Dieu quitte à oublier les plus pauvres ; selon d’autres il faudrait aimer ses frères quitte à oublier Dieu. A ces alternatives mortifères, nous disons : non.

Car - confirmant en cela les lois d’Israël - la bonne nouvelle que Jésus nous apporte, c’est qu’il n’y a pas de concurrence entre les deux amours, puisque l’amour vient de Dieu, l’amour de Dieu et celui des hommes est semblable et unique. Les deux commandements sont semblables et indissociables.

Aimer Dieu en vérité m’amène forcément à aimer mon prochain. Aimer vraiment mon prochain m’amène forcément à découvrir, un jour ou l’autre, l’amour possible de Dieu.

Voici maintenant quelques conseils concrets inspirés parfois de la vie ou de la pensée de Sœur Emmanuelle :

·       Aimer le Seigneur vraiment de tout son cœur et de toutes ses forces, et pas seulement du bout des lèvres. Comment peut-on avoir peur d’un Dieu d’amour ?

·       Agir dans les petites choses, là où Dieu nous a plantés. Aimer nos frères humains, quels qu’ils soient, même nos ennemis, sans juger les personnes, mais en discernant plutôt le vrai du faux.

·       Envisager la vie de l’Eglise et de notre société d’abord en faveur des plus pauvres. Cela ne veut pas signifier que les plus riches sont forcément mauvais ! L’abbé Pierre et sœur Emmanuelle venaient d’ailleurs de familles riches. Mais cela veut dire que nos richesses ecclésiales ou sociales doivent servir à enrichir le maximum de personnes, à vrai dire, toutes personnes !

·       Savoir vivre en Eglise et ne pas avoir peur de dire ce que l’on pense. Tout en sachant écouter les autres.

·       Savoir se limiter dans l’usage de la télévision (3h par jour : c'est trop !) et aujourd’hui d’internet. Ce dernier moyen de communication pose à notre société beaucoup de questions : à côté du meilleur on y trouve encore  trop de mauvaises choses.

·       Donner plutôt de son temps pour ce qui a vraiment de la valeur, et vivre dans la joie : yalla !

·       Extrait d’un tx de sœur Emmanuelle sur l'amour de soi.

L’amour de Dieu nous devance. Cet amour construit notre humanité. Ayant découvert en Jésus Christ l’amour infini de Dieu, nous avons à cœur de rendre cet amour à Dieu non seulement par l’eucharistie dominicale mais aussi et également par la médiation de l’amour quotidien que nous portons à tous les hommesl.

AMEN

Publié dans HOMELIES ANNEE A

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

saint françois de sales 26/11/2008 20:50

menbre de la même communauté je serais heureux de reccueillir votre avis sur mon blog et donc vous invite à le visiter:

http://catholiquedetraditionaangers.over-blog.com/

Père Jean Baptiste 26/11/2008 09:44

Bravo pour les exemples très concrets. Bonne continuation.

Père Walter 28/10/2008 02:11

Bonne idée, en effet, cher Père. Bonne idée au carré, puisque vous avez bien voulu rejoidre aussi la famille PRAEDICATHO.COM

Bienvenue ... et bon vent !