HOMELIE 5 DIM CAREME B 2009 ARZ MUZ

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

L’Alliance est la forme d’engagement humain la plus grande qui soit. Tant que l’Alliance existe, c’est « à la vie, à la mort ». Cependant l’ Alliance chrétienne se situe non pas au niveau de contrats militaires, mais au niveau du cœur. Evidemment, l’image d’un couple marié qui s’est engagé pour toujours dans l’Alliance du mariage nous parle très bien de cette liberté du cœur qui s’engage définitivement avec l’autre conjoint.

Le Christ, nous révèle la deuxième lecture, est la « cause » de notre salut. Or, c’est le Cœur, l’Amour du Christ qui nous sauve. Car le cœur de Dieu, c’est bien son Amour.

Mais ce cœur, le voyons-nous ? Non, car un cœur qui aime, cela ne se voit non tellement avec des yeux de chair, mais justement avec le cœur. D’après l’évangile de ce dimanche, des Grecs ont eu cette belle demande faite à Philippe, l’un des douze apôtres de Jésus : « Nous voudrions voir Jésus ». Nous aussi, nous aimerions le voir, le toucher, lui parler. Or cela n’est possible que dans la foi et en espérance. Cela n’est possible qu’avec un cœur confiant et aimant.

Et qu’est-ce qu’il nous est donné à voir, si ce n’est la croix de Jésus ? La croix n’est-elle pas un instrument de torture ?  Mais comme le grain de blé tombe en terre, Jésus, détaché de la croix fut inhumé dans un tombeau. Comme le grain de blé donne beaucoup de fruit, Jésus sortira du tombeau et sera alors glorifié pour porter au monde les fruits de la Vie éternelle.

La croix de Jésus, depuis lors, nous attire. « Quand j’aurai été élevé de terre, dit Jésus, j’attirerai à moi tous les hommes ». Car la croix représente ce mystère d’amour infini qui voudrait assumer toutes nos peines, toutes nos douleurs, toutes nos souffrances afin de les transformer en force de résurrection. « Quand j’aurai été élevé de terre, dit Jésus, j’attirerai à moi tous les hommes » : cela peut s'entendre également de la résurrection.

Oui, laissons-nous attirer par les mystères de la croix et de la Résurrection qui sont mystères de l’Amour qui fait vivre au-delà même du pire que nous puissions traverser. Dans l’Eucharistie, dans le mystère de la foi, nous goûtons aux fruits de cette croix qui sont également ceux de la Résurrection.

Des peuples entiers dans le Sud de notre planète vivent de ce mystère de la Croix : ils souffrent trop souvent de faim, de soif, de maladies. Fortifiés par l’Eucharistie, puissions-nous voir ces peuples, aller éventuellement les visiter pour contribuer à leur résurrection. Car il n’y a rien de mieux que d’y aller par soi-même pour comprendre. C’est ce qui s’est passé pour moi. J’ai eu la chance de partir trois semaines au Bénin. L’Afrique serait une merveilleuse école de vie pour les jeunes de France, comme ce le fut pour moi. En tout cas, le CCFD nous aide à mieux voir cette réalité, et à travers les pauvres, le CCFD comme bien d’autres associations caritatives nous montre à voir le Christ.

Au nom de notre Alliance avec le Christ présent dans les plus pauvres, soyons généreux dans le don de notre temps et de nos finances,  spécialement aujourd’hui.

Publié dans HOMELIES ANNEE B

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article