ACCUEIL PRESBYTERES

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Bienvenue !            P0154.jpg

 

 

 

Derrière le presbytère de Muzillac (5 avenue Lamennais, 1ère rue à droite après l'église, face au terrain de sport du collège Ste Thérèse) :

 

 

Accueil aux Buissonnets -le temps des travaux au presbytère- assuré du lundi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h30 (sPhoto0924.jpgauf jours fériés) par une équipe d'environ 27 bénévoles, pour tout le doyenné.

Le P.Jean Eudes (06 87 45 48 79), le P.Zacharie et le diacre Yves-Marie (02 97 54 38 64) peuvent se trouver disponibles, mais il vaut mieux prendre rdv avec eux.

 

Agnès Eon peut se trouver présente au presbytère les mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h30.  

 

Marie-Christine Maudet peut se trouver présente les jeudi et vendredi également de 9h à 12h et de 13h30 à 18h30.  

 

02.97.41.67.49                                                                                  (Une partie des 27 accueillants)

paroisse.muzillac@wanadoo.fr

 

 

 

 

Presbytère de Noyal-Muzillac (à droite de la mairie) : 02 97 54 38 64.

Lieu d'habitation du P.Jean-Eudes, du P.Zacharie et du diacre Yves-Marie, desservants pour le doyenné, depuis septembre 2014.    

 

 

 

 

  On trouvera d'autres coordonnées (GAP et autre) en cliquant ici.

 

 

Il y a actuellement deux presbytères et deux maisons paroissiales ("ty ar barrez") dans le doyenné de Muzillac  

 

Le plus important des presbytères est celui de Muzillac (1964), mais il y a aussi celui de Noyal-Muzillac. Le premier appartient au doyenné depuis le 14 février 2013 et le second à la commune de Noyal. Les presbytères du doyenné appartenaient à l'Eglise, mais ils ont été "donnés généreusement" par l'Etat anticlérical de l'époque aux communes en 1905. Il s'agissait évidement d'une véritable spoliation. C'est la raison pour laquelle une location relativement modeste est encore appliquée, selon une convention signée du préfet et de l'évêque. Les relations avec les mairies furent alors souvent excellentes. Malheureusement, la société devenant beaucoup moins chrétienne, les conseils municipaux issus de notre nouvelle société n'ont parfois guère de scrupule à récupérer peu à peu ces bâtiments, voire à les vendre au diocèse à un bon prix.  

 

Ces presbytères servent depuis septembre 2014 de logement à deux prêtres et à un diacre, mais ils servent aussi, selon les possibilités, de lieu de travail pour des chrétiens salariés ou bénévoles au service des paroisses (cuisine, ménage, catéchèse, comptabilité, accueil, salle de réunion, gestion du bulletin, secrétariat, équipes liturgiques, club ACE, association du patrimoine, archives, entrepôt de matériel...).

 

Derrière le presbytère de Muzillac, le doyenné à fait construire en 2006 des salles paroissiales dénommées "Les Buissonnets", en souvenir des anciennes salles paroissiales et surtout de la maison familiale de Ste Thérèse à Lisieux. Cette salle fut bénite par Mgr Centène en présence du P.Jean Colléaux et du maire Jo Brohan. 

 

Pour la paroisse de Damgan, a été construit également une nouvelle salle paroissiale, dédiée à Jean-Paul II au jour de sa canonisation le dimanche 27 avril 2014 par le P.Gildas Kerhuel, vicaire épiscopal, en présence du maire Jean-Marie Labesse. Cette salle se situe dans le jardin du dernier presbytère de Damgan au 3 rue de Bellevue.

 

La paroisse d'Arzal bénéficie d'une petite salle pour les réunions paroissiales.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article