Accueillir les enfants dans nos assemblées chrétiennes

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

"Laissez les enfants venir à moi" à dit Jésus,

en ... se fâchant d'ailleurs contre ses disciples. (Marc 10, 13-16)

 

Jesus-et-les-enfants.jpg

 

C'est pourquoi le doyenné de Muzillac fait tout son possible pour bien accueillir les enfants.

 

Il faut mentionner d'abord l'éveil à la foi qui se fait dans certaines familles et dans les écoles catholiques. La catéchèse pour les enfants du public et du privé est largement proposée.

 

Dans les paroisses, les baptêmes se font généralement pendant les messes dominicales pour encore mieux accueillir les nouveaux venus à la foi et leur famille.

 

A Muzillac, chaque dimanche à 11h, un "coin bébé" situé au fond de l'église permet aux petits enfants de trouver des jeux. Pour améliorer cet endroit, on favorisera des jeux qui ne font pas de bruit et autant que possible des jeux "bibliques" ou en lien avec la foi. Les parents veillent à ceux que leurs petits enfants ne fassent pas trop de bruit.

 

Toujours à Muzillac, chaque dimanche, un éveil à la foi pour les enfants de 3 à 6 ans est proposé dans l'oratoire pendant la liturgie de la Parole. A Muzillac, une liturgie de la Parole adaptée pour les enfants de 7 à 11 ans est proposée chaque dimanche à la sacristie. De même à Damgan, le samedi qui précède le 1er dimanche du mois et, en juillet et août, le dimanche à 11h. Ces enfants reviennent dans l'assemblée après la prière universelle.

 

Dans le nouveau carnet de chant du doyenné, un livret de messe explicatif est proposé aux enfants à partir de l'âge de 6 ans. Encore faudrait-il que l'enfant soit accompagné dans cette lecture par un plus grand ou un adulte.

 

Un prêt gratuit de livres et de bibles pour enfants et parents se fait à la demande : voir avec Hélène Dubois (02 97 48 37 91) à Muzillac.

 

Un groupe d'Action catholique des enfants existe sur Noyal. Voir avec Agnès Eon.

Une "Mission thérésienne" va se mettre en place dans l'année 2015. Voir avec l'abbé Yves-Marie Kindel.      

 Dans presque toutes les paroisses du doyenné (sauf Billiers, Arzal et Pénerf), une messe des familles est proposée, sauf en juillet et août :  

 

  •       Damgan, le samedi à 18h du 1er dimanche du mois.
  • Ambon, le 1er dimanche du mois à 11h.
  • Noyal-Muzillac, le 2e dimanche du mois à 11h.
  • Muzillac, le 3e dimanche du mois à 11h.
  • Le Guerno, le 4e dimanche du mois à11h.

Les servants d'autel :

  • A Billiers, Arzal, Damgan et Muzillac, les garçons peuvent devenir servants du prêtre. Voir avec le P.Jean Eudes.
  • A Muzillac, filles et garçons peuvent devenir servants de l'assemblée ("foulards bleus"). Voir avec Carole de Gélis.

    Les servants d'assemblés sont chargés de l'accueil des paroissiens, de la distribution des carnets et des feuilles, de préparer l'église. Nous pourrions leur confier quelques lectures notamment durant les messes des familles. Ils participent également à la procession des offrandes, et à celle de la communion. Il serait d'ailleurs peut-être bon qu'ils guident les paroissiens durant la communion. Leur charge est également, avec le sacristain et les servants du prêtre, de ranger l'église après la célébration.

  •  On pourrait imaginer à l'avenir, comme cela se pratique dans le secteur de Férel, que les enfants en catéchèse familiale s'inscrivent un dimanche par mois pour faire partie des servants d'autel. C'est une manière de s'intéresser à la messe.

  •  Au niveau diocésain, les servants d'autel font partie des S.A.M. : les servants d'autel du Morbihan. En 2012, ils sont partis en pélerinage à Rome. En 2014, les SAM ont rejoint 500 autres JSA à Querrien (22). 

         

 

Au moment du Notre Père, les enfants sont invités à entourer l'autel puis à répandre la paix du Christ dans l'assemblée.

 

Au moment de la communion, les enfants reçoivent un signe de bénédiction par la personne (prêtre, diacre ou laïc) qui donne la communion.

 

Pour les enfants qui se préparent à la première communion des relais-catéchistes font des propositions supplémentaires.

 

Le doyenné, en lien avec le diocèse, entreprend en ce moment une réforme de la pastorale des sacrements pour que les enfants puissent mieux grandir par la force de l'Esprit Saint dans la communion au Christ et à l'Eglise. Voir ici.

 

jesus-et-les-enfants-2.gif

 

Pourvu que les enfants soient accompagnés et guidés par un aîné dans la foi : parent, parrain, marraine, ou tout autre personne désirant transmettre la vie chrétienne. A chaque chrétien adulte de donner surtout l'exemple aux plus jeunes.

 

Des équipes de parents et de catéchistes, ainsi que les relais "annonce de la Parole" dans les GAP, font de leur mieux dans cette pastorale au service de l'enfance. Nous pouvons les remercier et les encourager.

 

Les parents ont eux aussi besoin de progresser avec leurs enfants dans la vie chrétienne ou dans sa redécouverte. Des propositions sont déjà faites ou sont en voie d'être proposées.

 

Ci-dessous, on peut utiliser les commentaires comme d'une boîte à idée.

 

 P. Jean Eudes FRESNEAU, curé doyen

Publié dans CELEBRER

Commenter cet article