Dernières nouvelles de Marie Emo (Philippines) - Lettre n°1

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Points-Cœur Sainte-Claire                                                                                   Marie  EMO

Manille - Philippines                                                                                            le 11/02/2011

                                                                                                                                                                                                                                                                                           

Lettre n° 1

                                                                                   “Tout ce qui n’est pas donné est perdu”

                                                                                                                      P. Ceyrac

Chère famille, chers amis, chers parrains,

C’est avec une grande joie que je vous écris cette première lettre. JOIE et MERCI sont les deux mots qui me viennent à l’esprit depuis mon arrivée ici à Manille. J’ai tellement de choses à vous raconter pour ce premier mois de mission !

Je voudrais tout d’abord vous parler de ma communauté. Je vis avec :

- Claire, une Française qui est la depuis quatorze mois, elle reste jusqu’en novembre,

- Karen, une Irlandaise qui reste jusqu’en juin,

- Julian, un Américain qui reste jusqu’en juillet,

- Cesare, un Italien qui est arrivé en novembre.

C’est une communauté internationale, très enrichissante tant au niveau de la langue qu’au niveau des habitudes de vie et des fous rires !

Je découvre chaque jour un peu plus Manille et plus particulièrement notre looban (partie du quartier où nous vivons) avec tous ces habitants. Oui, oui, vraiment tous : nos amis les chats, les poules, les cafards et sans oublier les stars internationales : les moustiques. À peine arrivée, j’ai dû faire un petit séjour à l’hôpital pour une petite piqûre d’un moustique de rien du tout, la dengue. Je me remets tranquillement en dormant quelques heures de plus chaque jour. Mais l’inculturation (faire sien le pays où nous sommes envoyés) ne commence-t-elle pas par là ?

Mais le plus important dans ce looban sont nos voisins. Je découvre petit à petit les enfants. Les adultes sont plus timides comme moi mais progressivement, après quelques phrases apprises et des sourires échangés, une amitié peut maintenant commencer. Les enfants sont remplis d’énergie, de sourires, de joie, rien de tel pour nous faire oublier les premières difficultés. Mes journées sont remplies d’émerveillement, je redeviens une petite fille qui découvre une ville, une langue, une culture, une nourriture…

Manille est une ville surprenante, il y a vraiment beaucoup de monde. Le trafic est complètement fou. Au début, je fermais les yeux de peur d’être réduite en bouillie, il n’y a pas vraiment de règles de conduite. J’aime les moyens de transport : il y a les bus et le LRT (métro) que l’on connaît. Mais le plus amusant sont les jeepneys, grandes voitures avec deux banquettes face à face. Nous pouvons être jusqu’à vingt personnes. On passe la monnaie de main en main jusqu’au chauffeur, pas de fraude ici ! Et les tricycles, une moto avec une petite cabine, nous pouvons être jusqu’à sept personnes. Vraiment fou !

La nourriture principale sont le riz et les légumes, plat typique et comment dire récurrent, ça ne vous étonne pas, après un mois je ne m’en lasse pas. Ouf sauvée ! Nous n’avons pas encore très chaud mais pour moi c’est déjà bien chaud !

La maison est très accueillante. Les trois filles, nous logeons en bas dans la plus grande chambre.

À côté de notre chambre se trouve la cuisine, le welcoming (pour accueillir les enfants), les toilettes et l’espace pour la douche (nous nous lavons avec des sceaux et au takbo (petit récipient). Vive le scoutisme ! Les garçons dorment à l’étage à côté de la bibliothèque et de la chapelle, nous avons la chance de pouvoir avoir la Présence Réelle. (en photo mon lit)

Je voulais vous faire partager ma mission à travers deux personnes :  Ate Amy et Julius.

Ate Amy habite près de notre looban, elle est hémiplégique depuis ses sept ans. Elle est toujours très bien habillée. Nous la voyons presque tous les jours soit à la maison, soit à la messe. Elle ne parle pas anglais et je ne parle pas tagalog. Au début, elle ne voulait pas me parler et je me sentais triste, nous étions mal à l’aise toutes les deux. Puis un jour, en préparant la mirianda pour les enfants, sorte de goûter que l’on distribue aux enfants lors de la despedida (journée organisée pour le départ d’un volontaire), elle est venue m’aider, moment très simple de partage ; mais maintenant nous essayons de nous dire quelques mots. Et quand elle passe à la maison, elle demande à me voir. Pour le moment c‘est une amitié assez silencieuse qui passe par des sourires.

Julius est en prison depuis environ dix ans. Il est innocent et espère sortir le 24 février, date de son prochain procès. Je le confie à vos prières. Le vrai coupable est maintenant en prison et il va se dénoncer. Quand je suis allée le visiter, Julius nous a dit qu’il pardonnait au coupable et qu’il remerciait le Seigneur pour ce temps en prison et pour l’homme qu’il est devenu maintenant : “un homme bon”. Julius est un exemple à suivre ; il pardonne et n’est même pas en colère. Il nous a remerciés de venir le visiter, sa famille ne vient pas souvent. J’ai vraiment senti le cœur de ma mission grâce à Julius, être là pour lui.

Le temps ici passe lentement (nous prenons le temps de “vivre”) et tellement vite en même temps. Chaque jour est nouveau et d’une beauté particulière. Encore merci de m’avoir permis d’être ici.

J’espère vous avoir fait partager un petit peu ma mission. La suite des “aventures de Marie aux Philippines” dans ma prochaine lettre.

J’attends de vos nouvelles par lettre avec impatience.

Je vous embrasse et à bientôt

                                                                                                Marie

 Photo0359

  Tahanang Puso Santa-Clara

Heart’s Home Association

Bloc 34D Lot 29

Phase 2 Area 2 Dagat Dagatan

1403 Navotas

Metro Manila

PHILIPPINES

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article