DERNIERES NOUVELLES DU P. GEORGINO (5)

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Je viens de participer à une réunion des prêtres de l'Archidiocèse de Port-au-Prince.

 Ce que je retiens, c'est que presque toutes les paroisses (90 à 95 %) ont été touchées, structures endommagées, beaucoup de décès dans nombre de communautés, absence ou mauvaise distribution de l'aide...

Le pays souffre beaucoup. L'aide arrive, mais pas encore à ceux et celles qui en ont le plus besoin.

Les prêtres et donc l'Eglise Catholique semblent être les seuls crédibles aux yeux d'organisations internationales. En même temps, l'aide dont nous avons besoin pour venir en aide à la population ne nous est toujours pas arrivée.

 

Autrement, Monseigneur Lafontant, évêque auxiliaire de Port-au-Prince, conformément aux dispositions du Droit Canon, et par mandat de Rome, est devenu administrateur du Diocèse.

 

A la réunion d'aujourd'hui, on a cherché à mettre en place des moyens ou à en trouver pour sauver les archives du Diocèse... En même temps, il était question de voir comment faire parvenir l'aide aux personnes nécessiteuses et sinistrées par l'intermédiaire de l'Eglise.

On en saura un peu plus un peu plus tard.

 

Une question épineuse pour nous, pour l'Eglise d'après le séisme, est le fait des prédications des églises séparées et des sectes. Leur principal message est d'interpréter le séisme comme une punition de Dieu... AFFREUX !

La deuxième question est celle des pillages et des profanations.... Beaucoup de nos églises et de nos presbytères ont été pillés... et quelquefois incendiés. C'est dur à vivre. C'est qu'en fait, il n'y a pas de policiers suffisants pour assurer la protection des lieux.

Des démarches sont en cours auprès de l'Ambassade de France, et des ONG.

Alors, je profite pour lancer un appel à l'aide... Ce qu'il nous faut ce sont des engins puissants pouvant aider à déblayer les maisons effondrées... les plaques de bétons...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article