Homélie 14ème TO

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Nous pouvons comprendre par cet extrait de la Parole du Seigneur que la foi est un élément pour que le Seigneur puisse réaliser des miracles. Posons-nous cette question : qu’est-ce que la foi ? La foi est un don de Dieu et un acte de l’homme qui fait appel à sa liberté et à son intelligence. C’est donc un acte volontaire et libre de la personne humaine.

 

 

Le Seigneur peut se passer de nous, il n’a évidemment pas besoin de notre personne pour être Dieu. Il pourrait se satisfaire de l’amour pur et parfait des séraphins. Or il veut faire partager à l’homme son amour et il veut l’amour de l’homme. Il nous aime déjà et cela se constate dans la création, déjà par le fait qu’il ait voulu que nous existions mais aussi aux moments de la manifestation totale de son Amour pour nous : à la croix et à la résurrection : deux évènements indissociables.

 

 

Accordons notre foi au Seigneur afin que sa puissance donne toute sa mesure dans notre faiblesse comme nous le rappelle St Paul. Ouvrons notre cœur, notre intelligence, notre volonté, nos forces et nos faiblesses à notre Seigneur. Surtout, confions lui nos blessures, même celles qui datent de très longtemps, pour qu’il les guérisse. Ceci afin de laisser sa grâce agir en nous.

 

Le petit problème qui peut se poser c’est notre orgueil qui est plus présent et plus tenace que nous le pensons. Au contraire, prenons pour modèle Jésus qui a mis toute sa personne sous la volonté du Père. Il ne s’est pas écouté mais a écouté le Père qui lui parlait par l’Esprit Saint. Jésus veut nous envoyer à sa suite dans le monde, dans sa création pour l’annoncer. En effet, n’oublions pas que par notre baptême nous sommes chacun prophète. Nous sommes chacun un Ezekiel qui avons le devoir d’annoncer le Seigneur à une génération qui pense ne pas en avoir besoin, comme si le Seigneur était une chose superflue. C’est à nous de faire découvrir à nos frères et sœurs que le Seigneur est, et que eux ils sont aimés d’un amour fou et pur. Notre mission est d’annoncer JC et son Eglise autour de nous et dans le monde.

 

 

Mission impossible, oui, si le Seigneur ne nous habite pas. Avant de parler du Seigneur, il faut le mettre au cœur de sa vie, se décentrer de soi-même pour lui laisser la place afin qu’il agisse à travers notre personne. Il attend notre oui. Pourquoi ? Parce que nous avons de l’importance à ses yeux et qu’il veut changer ce monde avec nous. Il veut donc avoir besoin de chacun d’entre nous alors que nous ne sommes que poussière, nous ne sommes rien. Dans l’Evangile de St Luc Jésus dis à ses disciples de se dire : « Nous sommes des serviteurs quelconques[1] », la traduction plus littérale nous donne ceci « nous sommes des esclaves non indispensables. » Cela vous choque, et bien tant pis pour votre orgueil.

 

 

Accordons à notre Seigneur notre foi, il n’enlève rien, à part le péché, et donne tout. Nous serons alors, appuyés sur sa grâce, capables de le laisser habiter totalement en nous et par notre personne faire de bonnes œuvres, et même plus… des miracles, pour le salut du monde en fonction des dons et des charismes que nous avons reçus.

 

P. Sébastien



[1] Lc 17,10

Publié dans HOMELIES ANNEE B

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article