HOMELIE 21 DIMANCHE TO C 2013 ST MAMERT AMBON MUZILLAC

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

porte-etroite.jpg

Franchement, voilà, frères et soeurs, un évangile dont on se passerait bien. Jésus ne nous apparaît pas très tolérant à nous parler de « porte étroite » et de personnes « jetées dehors » dans les « pleurs et les grincements de dents » (a fortiori le jour d’un baptême !). Et pourtant, il nous faut bien accueillir tout l’évangile et ne pas nous faire notre petite religion individualiste et confortable à notre image. Dieu ne pense pas tout à fait comme nous, et c’est tant mieux !

En France, nous avons eu la chance d’avoir été christianisés depuis 18 siècles. Nous avons même reçu le titre glorieux de « fille aînée de l’Eglise », il y a déjà il est vrai quelques siècles. Nous voici redevables de cette chance immense. Mais est-ce pour autant que nous vivons dans la foi et le bien ? On peut parfois en douter sérieusement quand on voit la crise de nos institutions ecclésiales, politiques et économiques. A chacun sans doute de répondre pour soi devant Dieu et nos frères de nos responsabilités. Est-ce que dans notre pays à la riche histoire chrétienne, nous ne sommes pas complètement blasés, saturés par ce que nous raconte l’Eglise ? Est-ce que nous ne sommes pas devenus vraiment, comme disent nos frères de l'étranger, un vieux pays, dans un vieux continent, avec un esprit capricieux et arrogant ? Est-ce que nous n’avons pas parfois l’impression de tout connaître et de n’avoir plus besoin de l’évangile ? Est-ce que la télévision, le sport, les jeux ne nous apparaissent pas plus attrayants, plus brillants, plus spectaculaires que l’évangile et l’Eglise avec leurs exigences et leurs pauvretés ?

Ce que critique au fond Jésus, c’est la fermeture de cœur. Elle est là la porte étroite qu’il nous faut absolument ouvrir : celle de nos cœurs. Cette porte est fermée par les deux planches de nos croix. N’avons-nous pas en effet comme cloué une croix sur l’évangile à tel moment de notre vie ou dans tel ou tel pan de notre société ? Aujourd’hui (avec Chloé) nous embrassons la croix de Jésus et nous découvrons que la porte de nos cœurs peut enfin s’ouvrir. Car c’est seulement l’amour qui peut faire des miracles. Et cet amour nous vient de Dieu. Il s’est manifesté au plus haut point sur la croix de Jésus. Rien n’est impossible à Dieu qui est Amour ! Alors tout peut changer, tout peut ressusciter !

Accueillons avec grand coeur le Cadeau, le Don de Dieu : l’Amour de Dieu en Jésus et en son Esprit Saint et alors, malgré les difficultés de toutes sortes, notre vie sera pleine de joie et d’enthousiasme.   AMEN

Publié dans HOMELIES ANNEE C

Commenter cet article