HOMELIE 4e DIM TO A BILLIERS LE GUERNO NOYAL-MUZILLAC 2011

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

sermon-sur-la-montagne.jpgSi vous avez reçu le dernier bulletin, peut-être aurez vous lu l’éditorial écrit par Sébastien qui nous évoque l’évangile de cette année liturgique, année A, celui de St Matthieu. Avec l’évangile de ce dimanche, nous écoutons le premier des cinq discours rapportés par cet évangéliste. Le premier des cinq discours qui comprend trois chapitres est le plus célèbre, il est sans doute même le texte évangélique le plus connu au monde. On l’appelle parfois « le Sermon sur la Montagne ».Le mahatma Gandhi, homme politique le plus important de l’histoire indienne, gandhi0.gifa par exemple écrit sur ce discours : « A mesure qu'augmenta mon contact avec les vrais chrétiens, c'est-à-dire avec des hommes vivant pour Dieu, je vis que le Sermon sur la Montagne était tout le christianisme pour celui qui veut vivre une vie chrétienne. C'est le Sermon qui m'a fait aimer Jésus ».  Avant de commencer le carême, nous écoutons avec joie à partir d’aujourd’hui et jusqu’au dimanche 6 mars, les six extraits les plus importants de ce « Sermon » qui a inspiré à Gandhi de transformer un immense pays comme l’Inde par le moyen de la non-violence. Le début de ce sermon est sans doute le plus connu et le plus important de ces six extraits, il s’intitule « les Béatitudes ». Il s’agit d’un immense et magnifique message de joie et de bonheur à destination des humbles, des pauvres, des assoiffés de justice, des miséricordieux, des cœurs purs, des artisans de paix, des innocents persécutés. Car Dieu fait alliance avec eux par son Fils Jésus et son Esprit d’Amour. Même s’ils connaissent le malheur, il leur donne l’espérance folle d’une Terre promise. Une récompense, un sens à la vie sont offerts à toute personne de bonne volonté qui ne se croit pas supérieur aux autres ou qui n’agit que dans l’inspiration de l’amour de Dieu et de ses frères.

Le bonheur n’est pas toujours ressenti dans le présent. Mais la foi chrétienne nous assure que l’immense  Joie de Dieu nous attend au-delà de nos peines. Et de croire cela, nous met déjà, au moins un tout petit peu, le cœur en joie. Mais si nous avons la chance de ressentir cette joie aujourd’hui, alors ne nous privons pas de la partager autour de nous. En ce sens, je voudrais vous partager les « petites béatitudes » écrites par un prêtre, le P.Joseph Folliet, folliet-joseph.jpgcofondateur de l'hebdomadaire "La Vie catholique", dans l’esprit du Sermon sur la montagne :

 

Bienheureux ceux qui savent rire d'eux-mêmes.
Ils n'ont pas fini de s'amuser.

Bienheureux ceux qui savent distinguer une montagne d'une taupinière
il leur sera épargné bien des tracas.

Bienheureux ceux qui sont capables de se reposer et de dormir sans chercher d'excuses : ils deviendront sages.

Bienheureux ceux qui savent se taire et écouter :
ils en apprendront des choses nouvelles.

Bienheureux ceux qui sont assez intelligents pour ne pas se prendre au sérieux :
ils seront appréciés de leur entourage.

Heureux êtes vous si vous savez regarder sérieusement les petites choses et paisiblement les choses sérieuses : vous irez loin dans la vie.

Heureux êtes vous si vous savez admirer un sourire et oublier une grimace :
votre route sera ensoleillée.


Heureux êtes vous si vous êtes capables de toujours interpréter avec bienveillance les attitudes d'autrui même si les apparences sont contraires :
vous passerez pour des naïfs, mais la charité est à ce prix.

Bienheureux ceux qui pensent avant d'agir et qui prient avant de penser :
ils éviteront bien des bêtises.

Heureux êtes vous si vous savez vous taire et sourire même lorsque on vous coupe la parole, lorsque on vous contredit ou qu'on vous marche sur les pieds :
l'Evangile commence à pénétrer votre coeur.

Bienheureux surtout vous qui savez reconnaître le Seigneur en tous ceux que vous rencontrez : vous avez trouvé la vraie lumière, vous avez trouvé la véritable sagesse.

Publié dans HOMELIES ANNEE A

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article