Homélie 4ème Avent année B Pénerf / Damgan / Muzillac

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Le texte de St Luc est un récit bien connu. Il nous raconte cet évènement extraordinaire, Marie reçoit un messager, l’archange Gabriel, qui vient d’auprès du Seigneur pour lui demander si elle veut bien porter le messie. Et quelle est la réponse de Marie ? Elle ne dit pas oui, elle dit « voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. » Elle désire s’abandonner totalement au Seigneur, elle n’est pas passive car elle va prendre une part active dans ce qui va se passer. Elle choisit de se laisser faire par le Créateur. Marie se soumet au Seigneur, se soumettre c'est-à-dire qu’elle choisit de se mettre sous la puissance du Seigneur, sous le St Esprit et sa puissance. Elle décide de ne pas s’approprier ce qui va se passer. Belle confiance en notre Seigneur, confiance qui ne peut naître que dans la prière et la méditation des Ecritures.

L’archange Gabriel rappelle à Marie, qui est toujours vierge, que rien n’est impossible à Dieu.

 confiance-en-Dieu.jpg

Alors et nous aujourd’hui, le 17 déc le 18 déc 2011 ? Sommes-nous aussi docile, aussi confiant dans la Parole du Seigneur que la ste Vierge ? Déjà prenons-nous le temps de méditer, un peu tous les jours, la Parole de Dieu dans laquelle le Seigneur de l’univers s’est entièrement révélé et à tout dit sur Lui ? Nous pouvons le faire en petit groupe, cela est plus facile pour tenir dans la durée.

 

Sommes-nous aussi dociles au Seigneur, c’est-à-dire mettons-nous notre intelligence et notre liberté tout à l’écoute du Seigneur ? Faisons-nous confiance, mettons-nous notre foi dans ce que dit le Seigneur ? Croyons-nous que rien n’est impossible à Dieu ? Croyons-nous que Dieu s’est vraiment fait homme, qu’il est mort sur une croix pour sauver l’humanité ? Qu’il est ressuscité, qu’il est parti vers notre Père ? Que le St Esprit est venu en ce monde ? Croyons-nous que le Seigneur est présent et agit dans son Eglise, à travers ses ministres qu’il donne pour le salut de tous et qu’il est présent et qu’il agit dans ses sacrements  au nombre de 7 ? Les sacrements qui sont donnés aux hommes afin qu’ils aient la vie, je pense à un sacrement en particulier qui est fuit : le sacrement de la réconciliation. Savons-nous que l’hostie consacrée est bel et bien le corps de Jésus le Christ ? Croyons-nous que tous nous ressusciterons avec notre corps de chair à la fin de ces temps ?

 

Voici des conditions importantes pour une vie avec et sous le regard du Seigneur. En effet rien ne lui est impossible, le Seigneur a fait Alliance avec les hommes et nous, chacun d’entre nous, avons un pas à faire : un pas qui peut sembler difficile mais qui nous fait entrer dans l’Alliance. Laissons le Seigneur être plus présent dans nos vies, laissons le prendre plus de place en nous : et tout ceci ce n’est pas pour le Seigneur car Dieu est Dieu, il se suffit à lui-même, en effet ce que je suis n’ajoute en rien en sa divinité et à sa sainteté mais il fait Alliance avec nous pour que nous ayons la vie et la vie en abondance.

 

Profitons de ces quelques jours qui nous séparent de la venue en notre monde de notre Créateur pour méditer sur l’abandon de Marie. Méditons ces quelques paroles : « voici la servante du S ; que tout se passe pour moi selon ta Parole. » Pesons chacun de ces mots et regardons dans le fond de notre coeur si nous sommes vraiment serviteur et si nous nous abandonnons tout entier à sa sainte volonté.

Homélie du P. Sébastien Brossard

Publié dans HOMELIES ANNEE B

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article