Homélie 7eme dim du TP

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Nous les chrétiens, nous avons été appelés par le Christ pour témoigner de sa résurrection. Comme nous le dit Jésus, nous sommes dans le monde mais nous ne sommes pas de ce monde. Cela signifie que les idées du monde ne doivent pas nous dominer. Ces idées essaient de rentrer dans l’Eglise du Seigneur, ex : mariage des prêtres, d’ailleurs nous entendons beaucoup de laïcs le revendiquer, mais les prêtres sont moins entendus. N’oublions pas l’idée de femmes prêtres. Au lieu de revendiquer, priez, car si le Seigneur le veut cela se fera, mais si c’est une idée humaine, elle tombera. Je n’ai pris que ces deux idées car elles sont brûlantes. Beaucoup de chrétiens sont séduits par les idées du monde et veulent que l’Eglise les applique, par souci de modernité. L’Eglise est dans le monde mais n’est pas de ce monde. Ainsi son message et sa façon d’être, qu’elle tient du Christ lui-même, dérange beaucoup.

 

Le Père a envoyé le Fils dans le monde, les chrétiens sont envoyés par Jésus dans le monde. Nous sommes consacrés par la vérité, car tout chrétien vit du Christ, enfin normalement.

Comme Jésus, soyons fidèles à la Parole car elle est la vérité. Soyons fidèle à Jésus grâce à l’Esprit Saint qui guide nos vies. C’est l’Esprit Saint qui souffle dans l’Eglise et la guide. Et notre finalité c’est aimer. Aimer parce que Dieu nous aime, parce qu’il demeure en nous, parce que tout être humain est créé à son image et à sa ressemblance. Aimer car Dieu est amour et Dieu demeure en nous alors demeurons en lui et aimons.

 

Mais le monde ne veut pas de Dieu, le monde hait Dieu, et les chrétiens qui aiment le Seigneur ne sont pas de ce monde. Ce monde où le satan possède un pouvoir. N’ayez pas peur, son pouvoir est éphémère et il a perdu. Ce déchaînement du mal nous montre sa rage envers la vérité, car lui, il est le père du mensonge. Le Christ arrive bientôt et le satan sait qu’il a perdu. Son temps est compté, bientôt il sera complètement et définitivement paralysé.

 

Mais en attendant, le mal se déchaîne contre les chrétiens et se sert de nombreuses méthodes visibles dans l’actualité. En Corée du Nord, nous trouvons les camps de rééducation (torture, travail forcé) ; en Egypte les chrétiens sont écartés des postes importants dans l’administration ; au Vietnam les officiels politiques ont falsifié un discours officiel de Benoît XVI aux évêques vietnamiens ; dans de nombreux pays musulmans, la conversion au christianisme est passible de rejet de la société, de la peine de prison ou de mort. Que pouvons-nous faire ? le faire savoir autour de nous et surtout prier pour nos frères chrétiens, pour qu’ils témoignent de l’amour du Christ. Afin que comme Jésus, ces hommes et ces femmes soient fidèles et semeurs de joie et d’amour.

 

Voici ce que dit Mgr Coutts évêque d’Hyderabad (Pakistan) sur la prière : « savoir que des gens de partout dans le monde prient pour nous signifie tant pour nous. Cela nous rappelle que nous ne sommes pas seuls et cela nous donne la force de continuer, quoiqu’il puisse nous arriver. »

Jusqu’à la Pentecôte, prions tous les jours le St Esprit pour nos frères et sœurs chrétiens. Que dimanche prochain, l’effusion du St Esprit ravive nos cœurs : Seigneur : révèle à l’humanité qui est le Père et le Fils.

 

Dans l’attente de cette révélation nous pouvons prier pour ceux qui s’en prennent aux chrétiens : Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

 

P. Sébastien

Publié dans HOMELIES ANNEE B

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article