HOMELIE EPIPHANIE 2014 pour BILLIERS, ARZAL et AMBON

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

MAGES-3.jpg

Cliquer sur l'image (Capadoce, 12e siècle) pour voir l'article de Wikipedia sur les "rois mages"

C’est une paroissienne qui m’inspire une bonne partie de cette homélie pour l’épiphanie 2014, en me faisant remarquer un parallèle possible entre les mages et nous, surtout pendant la messe.

Pour les mages, on pourrait en effet réfléchir sur la Joie qu’ils ont eue avant d’entrer dans le lieu où se trouvait l’enfant-Dieu : ils se sont préparés, ils se réjouissaient de rencontrer Jésus ! Nous aussi, nous devrions nous préparer le cœur avant de venir à la messe ; il s’agit de vivre un moment formidable, un grand moment de joie. Pendant la rencontre avec Jésus, les mages ont offert ce qu’ils avaient de plus précieux : de la myrrhe (pour la mort du Christ), de l’or (pour sa résurrection) et de l’encens (pour la prière). Nous aussi, au moment de la préparation pénitentielle, nous offrons nos péchés pour qu’ils soient pardonnés, au moment de la liturgie de la Parole, nous offrons notre écoute, au moment de la préparation des dons, nous offrons même tout ce que nous pouvons : notre corps, âme, notre vie, notre vie quotidienne, avec le pain et le vin, et au moment de la doxologie ("par Lui") nous offrons radicalement tout, unis dans le Saint-Esprit, dans la mort et résurrection du Christ à Dieu notre Père ; ainsi, avec les mages nous adorons au plus haut le Christ et avec Lui et le Saint Esprit nous adorons le Père ; nous aussi nous manifestons alors que rien n’est plus important pour nous que d’adorer Dieu et d’aimer notre prochain de ce même amour qui vient de Dieu. Les mages sont rassasiés de cette rencontre extraordinaire avec l’Enfant. Nous aussi, nous voici fortifiés dans la joie par le don de l’Eucharistie.  Après, les mages sont partis librement par un autre chemin, ils ont changé de vie, ils ont surtout évité d’aller revoir Hérode. Nous aussi, nous essayons de changer de vie en sortant de nos églises chaque dimanche, nous évitons les très très mauvaises fréquentations afin de vivre librement de la liberté du Christ et de tous les enfants de Dieu ! Et nous essayons de mettre en œuvre quelques bonnes résolutions, surtout en ce début d’année : je ne dirai plus de méchancetés sur mon prochain et sur la société ou encore sur l’Eglise, je prendrai soin de ma santé, je ferai un effort de sociabilité, je partagerai ma joie de vivre et de croire…

Il y a donc un très beau parallèle à faire entre la démarche des mages et la nôtre pendant la messe, sur l’état d’esprit que chaque fidèle devrait avoir. Que l’Esprit Saint, étoile de nos vies, nous guide justement pendant toute cette nouvelle année, dans la joie, la créativité et l’amitié.    Amen

Publié dans HOMELIES ANNEE A

Commenter cet article