LES HOMMES VIENNENT DE MARS, LES FEMMES DE VENUS

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

RESUME
  
DU
DVD
 « LES HOMMES VIENNENT DE MARS
LES FEMMES DE VENUS »
mars-earth-venus.jpg
 
INTRODUCTION
IL S’AGIT ICI DE PARLER DES RELATIONS Homme/Femme
AFIN DE PREVENIR LE DIVORCE ET PROMOUVOIR LA VIE CONJUGALE
CAR POUR SE MARIER IL FAUT OBTENIR UN PERMIS DE COUPLE.
BREF, IL S’AGIT SIMPLEMENT DE COMPRENDRE LE BON MODE D’EMPLOI
[ Connaître la psychologie féminine et celle des hommes n'est jamais inutile, même pour ceux qui ne sont pas mariés ].
 
  
[1.      NOUS SOMMES DIFFERENTS]
Au début de la relation, on montre toujours l’appartement-témoin. Tout va bien. L’Homme est galant, prévenant, il propose des sorties. Normal, au début il est à un entretien d’embauche.
Mais des petits problèmes apparaissent. Pourquoi ?
Parce qu’on croit que l’autre va réagir comme on réagit dans les mêmes circonstances.
Exemple de l’anniversaire de mariage que les hommes oublient facilement...
En fait, les hommes parlent entre eux de ce qu’il y a de plus important à leurs yeux : leurs compétences à atteindre un objectif. Les hommes sont ainsi toujours en compétition les uns par rapport aux autres.
Les femmes s’intéressent entre elles plutôt à la qualité de la relation. Elles retiennent par exemple toutes les informations échangées !
L’homme, lui, est très séquentiel : il ne peut faire deux choses en même temps.
Une femme demande à un homme de faire quelque chose. L’homme le fait. Mais pendant qu’il le fait, elle demande autre chose ! Grosse erreur !
Une femme a dix dossiers ouverts en permanence. Elle est multi-tâche.
Un homme préfère résoudre ses problèmes tout seul. Il a trop peur que l'on remette en causes ses compétences. Pour un homme, il n’y a jamais de problème !
Une femme veut au contraire parler des problèmes pour pouvoir partager, échanger, communiquer, dire ce qu’on ressent,… on peut faire le tour de la terre… Pour elle, ce n’est pas du temps perdu, car on a renforcé la qualité de la relation.
Les mots sont les mêmes entre hommes et femmes, mais par leur signification. L’homme est plutôt dans le rationnel et la femme dans l’émotionnel. Elle fait des choix selon ses humeurs.
[Chapitre 3 ]
Hommes et femmes ne se sentent pas aimés pour les mêmes raisons.
L’homme a surtout besoin de ressentir de la confiance. Il a besoin d’appréciation.
Une femme a surtout besoin de recevoir des attentions. Elle a besoin de compréhension. La femme est ainsi comparable à un jardin.  jardin Il faut s’en occuper chaque jour. Une femme a besoin de preuves quotidiennes qu’elle est la plus importante dans la vie de son homme.
Un engagement est pris (mariage par exemple). L’homme se dit : «  Affaire classée, elle sait que je l’aime une fois pour toutes ». Il ferme le dossier prince charmant. Et il ouvre le dossier travail pour assurer le confort financier. La femme se dit alors : « C’est dingue, je viens d’engager mon jardinier et le lendemain de la signature du contrat, il n’en fout plus une ! » Or dès qu’on s’arrête de s’occuper du jardin, les mauvaises herbes commencent à pousser...
Une femme ne demande pas des grandes choses, mais des petits gestes. D'où l'intérêt du bouquet de fleurs qui se fane. Au retour du travail, ne pas hésiter à prendre dans ses bras sa femme avant de faire quoi que ce soit d’autre. Prendre sa femme régulièrement dans ses bras sans arrière pensée sexuelle.
Une femme espère de la prévenance de la part de son homme.
[Chapitre 5 ]
La femme a besoin de compréhension. Pour cela, on peut la comparer à une vague.
Une femme a en effet des changements d’humeur. Elle va parler de plein de problèmes que l’homme prend pour des exagérations. Elle utilise des mots comme « toujours », « jamais », « personne », « tout le monde »….
Au fond de la vague, il y a le sable de tous les ressentiments où la femme ne s’est pas sentie comprise. Pour ça, elle a une mémoire d’éléphant ! Elle en reparlera jusqu’à ce qu’elle se sente comprise dans l’émotion de ce qui s’est passé. Si elle ne sent jamais comprise, si elle n’est pas accompagnée dans la descente de la vague, le sable des frustrations va monter –comme l’ensablement du Mont Saint-Michel ! -et elle finira par partir. Aujourd’hui, dans 75% des cas, ce sont les femmes qui demandent la séparation.
Ou alors on peut vivre comme ça des années, mais plus tout à fait ensemble.
Les hommes croient alors bien faire en mettant tout en œuvre pour couper la vague. Grosse erreur ! Ils arrivent ainsi avec la solution rationnelle au problème (Yaka, faukon…). Ensuite (2e étape), toujours pour essayer de couper la vague,  l’homme utilise des petits mots gentils et rassurants sur un ton un peu mielleux, paternaliste, condescendant. Ensuite (3e étape), il l’engueule, il lui parle de ses règles…. La 4e étape, ….il se barre.
Or il ne faut surtout pas couper la vague, mais, au contraire, surfer, l’accompagner dans la descente. La femme a besoin en effet de se sentir comprise dans les émotions qu’elle vit. Il faut vraiment l’écouter. Une fois qu’elle touche le fond, elle remonte toute seule ! Dans la remontée, l’homme obtient tout ce dont il a besoin.
L’homme a surtout besoin de ressentir de la confiance. Il a besoin d’appréciation. Et vice-versa, car la relation est une relation d’échanges.
Les femmes se définissent par ce qu’elles ressentent. Une femme est blessée quand on coupe la vague, quand on critique ce qu’elle ressent.
 
Les hommes se définissent par ce qu’ils font. Les commentaires négatifs des femmes sur le choix de leur homme sur ce qu’ils font démotivent ces derniers. Les hommes sont en effet sensibles ! Surtout quand des petits commentaires anodins de leur femme se font en public. Dès lors, les hommes en font de moins en moins. Car les hommes  sont très rancuniers !  Ils se réfugient dans leur grotte. Il est inutile dès lors d’essayer de les faire parler. Le plus beau cadeau qu’une femme peut alors faire à un homme quand ça va mal pour lui, c’est de le laisser tranquille (« lui foutre la paix »).
L’homme a besoin en effet de rentrer dans sa grotte de temps en temps pour régler ses problèmes seul. Tout le travail de l’homme dans sa grotte, c’est d’oublier ses problèmes. La femme ne doit pas essayer de sortir l’homme de sa grotte. Quand l’homme en ressort, la femme ne doit lui faire aucune remarque. Et ainsi tout le monde est d’excellente humeur !
Autant la femme fonctionne comme un jardin, autant l’homme fonctionne comme un dauphin. dauphin.jpgChaque fois qu’il saute, il a du poisson. Cad tous les petits mots du quotidien que vous pouvez dire à un homme style « merci beaucoup », « Ca me fait tellement plaisir », « Qu’est-ce que t’es fort », « Tu me rends tellement heureuse », … L’homme n’en a jamais assez, même si ce qu’il fait est normal. L’homme a besoin de poisson, sinon il en fait de moins en moins.
Au contraire de l'homme, la femme n’a pas besoin de poisson, cela ferait trop condescendant. Elle a besoin plutôt d’attention, de galanterie. Elle n’a pas besoin de confiance et d’appréciation, mais d’être soutenue et accompagnée.
Bref, il faut devenir aujourd’hui bilingue, c'est-à-dire comprendre à la fois le langage des hommes et celui des femmes.
[ C'est cela aussi la Pentecôte ! ]
 
Notes prises par le P.Jean-Eudes Fresneau en mars 2012
 
 

Publié dans REFLEXION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marina Hamon 17/07/2017 13:22

Bonjour,

J'avais fait un résumé complet de ce livre sur mon blog il y a quelques années, ça peut vous intéresser. http://www.heureuse-en-amour.fr/chroniques/batir-le-couple/les-hommes-viennent-de-mars-les-femmes-viennent-de-venus/

Il y avait une technique que j'utilisais pas mal et qui marchait bien dans mon couple pour gérer les conflits: la lettre d'amour, vous pourrez regarder j'explique tout dans l'article.

A bientôt!

Marina Hamon

Martinez 08/03/2017 19:32

Bonsoir
je me nomme martinez j'ai 27ans j’étais dans une situation mais la chance ma souris voici mon histoire. Je vivais ensemble à Marseille avec mon mari, quand en 2014 il m'a quitté alors qu'il me disait qu'il m'aimait plus que tout et me disait encore que je suis la femme de sa vie que bientôt qu'il va me demander en mariage. subitement Ces appels devenaient rares et il décrochait quelque fois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En Janvier 2015, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme, après midi du 12 février 2015, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce du GRAND MAITRE MARABOUT Razack. Le grand maître me promettait un retour au ménage au plus 2 semaines. Au premier il me demande d’espérée un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informait du résultat et il poursuivait ses travaux . Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 5 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas. Depuis son retour tout était revenu dans l'ordre. c'est après le retour de mon homme a la maison que je décida de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retours mais cet homme m'a montré le contraire.vous pouvez le joindre par mail pour toutes vos soucis et autres car il est vraiment du cœur a venir en aide aux personne qui en son dans le besoin d’être aidez :
Je me permet de vous laisser ces coordonnées : maitre.razack@gmail.com ou marabout.razack@hotmail.com

Je suis heureuse dans ma vie grâce a cet homme

llorens 02/03/2016 11:32

bon support!