Un article et un site intéressants

Publié le par Secteur pastoral de Muzillac

Comme curé de Muzillac, je vous recommande le site du P. Pierre de Charentenay, rédacteur en chef de la fameuse revue jésuite Etudes. Il donne une vision du monde dans l'esprit de la doctrine sociale de l'Eglise. Voici son dernier article qui me semble rempli de bon sens, à propos de l'affaire des crucifix en Italie :

" Je reviens sur une affaire qui date d'il y a dix jours, mais sur laquelle je n'avais pas pu intervenir étant aux États-Unis. La Cour européenne des droits de l'homme a condamné l'Italie pour la présence des crucifix dans les salles de classe. De quoi je me mêle, a-t-on envie de lui répondre ? La subsidiarité ne devrait-elle pas jouer dans ces matières ? Il est vrai que pour ce qui concerne les droits fondamentaux, elle est habilitée à intervenir dans les 47 pays membres, précisément en condamnant les gouvernements.
Mais est-on exactement dans la violation d'un droit fondamental ? Une famille de Vénétie a jugé que le crucifix limitait la liberté de ses enfants en matière de religion. La Cour de Strasbourg lui a donné raison. Le gouvernement italien a fait appel, et la population ne comprend pas. Le jugement de la Cour remet en cause toute une culture qui a bien le droit de s'exprimer, sans pour autant discriminer le non-croyant.
Au nom d'une lecture d'une orthodoxie absolue de cette discrimination, devrait-on démolir tous les aspects religieux d'une culture ? La laïcité stricte des pays du Nord doit-elle s'appliquer de manière uniforme à toute l'Europe, y compris dans les pays du sud dont les racines religieuses sont encore très vivantes ? Si elle veut dégoûter son monde de l'Europe, la Cour n'a qu'à continuer dans ce sens.
PS. Un instant de Pub : l'auteur de ce blog vient de sortir un livre intitulé, "les nouvelles frontières de la laïcité", DDB, 2009, 220 p. C'est le moment de vous y mettre si le sujet vous intéresse".

Pierre de CHARENTENAY, s.j.

Pour accéder à son site cliquer sur link

Publié dans REFLEXION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article