COMMENT célébrer le sacrement de pénitence et de réconciliation + examen de conscience

Dans le doyenné, des célébrations communautaires (sans absolution ni collective, ni individuelle) permettent aux fidèles baptisés de réfléchir plus longuement sur leur vie, de manière responsable, et de rendre grâce pour l'immense Miséricorde du Seigneur. Elles rappellent l'aspect social du péché. Elles sont proposées au moment de la Toussaint et du Carême. Elles permettent à des personnes qui ne peuvent recevoir le sacrement du pardon de participer néanmoins à sa célébration. Elles préparent à une rencontre personnelle avec un prêtre.
Les paroissiens sont grandement encouragés à y participer tous ensemble, si possible dans leur communauté.

Par ailleurs, des rencontres personnelles avec un prêtre sont proposées à des heures déterminées avant les grandes fêtes, parfois pendant une adoration eucharistique. Tous les vendredis à l'église de Muzillac après la messe de 9h, un prêtre tient une permanence. Le sacrement du pardon reçu personnellement est pour l'Eglise catholique la forme ordinaire de sa célébration.  Voir la raison en cliquant ici.
On peut également prendre rendez-vous avec un prêtre ou en rencontrer à la cathédrale, à Ste-Anne-d'Auray, dans un centre spirituel ou lors d'un pélerinage comme à Lourdes.

Rappelrembrandt65

Méthode de confession : on peut se laisser guider par le prêtre qui sera compréhensif, sinon :

- Dire "Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai péché".
- Se présenter brièvement, dire aussi depuis combien de temps on ne s'est confessé.
- Faire mémoire d'un passage ou d'une phrase biblique qui vous ont aidé à vous reconnaître pécheur.
- Dire la prière du "Je confesse à Dieu".
- Dire, éventuellement sous forme de prière à Dieu, les péchés dont on se souvient.
- Ecouter la monition du prêtre et la "réparation" qu'il vous propose d'accomplir.
- Dire un acte de contrition comme celui-ci : "Mon Dieu, j'ai péché contre toi et mes frères, mais près de Toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon ton amour".
- Ecouter la belle prière d'absolution que le prêtre fait sur vous les mains étendues. Se signer le moment venu et répondre "Amen" à la fin de la prière.
- Si le prêtre vous dit : "Allez dans la paix et la joie du Christ", répondre " Béni soit Dieu, maintenant et toujours".
- Accomplir l'acte de réparation sans tarder et témoigner par sa vie de la joie du pardon.

 

 

  Voici ce que dit le pape François sur la confession 

 

 

Voici également un examen de conscience (ou relecture de vie):

 

Envers Dieu :

 

« Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout » ( Dt 5 )

 

Dieu est-il vraiment au centre de ma vie ? Ai-je négligé la messe du dimanche ? Ai-je négligé de prendre chaque jour un temps de prière personnelle ? Est-ce que je lis ou écoute la Parole de Dieu, et essaye de la mettre en pratique ? Est ce que je cherche à mieux connaître Dieu ? Ma vie chrétienne est-elle au contraire tiède et paresseuse ? Ai-je manqué de foi dans l’amour de Dieu, dans sa miséricorde ou sa puissance ? Ai-je parfois rougis d’être chrétien(ne), ou eu honte de l’affirmer ? Ai-je le désir de témoigner de Dieu autour de moi, par ma vie et par mes paroles ? Me suis-je plaint, découragé, désespéré ? En ai-je voulu à Dieu ? Ai-je été reconnaissant ou ingrat ?  Ai-je manqué de respect envers Dieu ? Ai-je fait des choses contre la foi (blasphèmes, spiritisme, …). Ai-je profité des sacrements que Dieu me donne pour m’aider (confession régulière…). Ai-je été vrai dans mes confessions précédentes ou ai-je caché des péchés volontairement ? Ai-je communié en ayant des péchés graves sur la conscience ?

 

Envers les autres :

 

« Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés ».

 

Ai-je aimé et respecté mes parents ? les autres membres de ma famille ? Ai-je respecté ceux qui exercent un autorité sur moi ( professeurs, chefs, etc…) ou ceux qui sont là pour m’aider ?

Ai-je tué ( avortement ), blessé ? Ai-je haï ? Ai-je cherché à me venger ? Ai-je souhaité du mal à autrui ? Ai-je cédé à la rancune ? Ai-je refusé de pardonner ou de demander pardon ?

Ai-je volé ? ( si oui, ai-je ensuite rendu ?) Ai-je triché ? Ai-je trompé ? Ai-je jalousé ? Ai-je convoité ?Ai-je menti ? Ai-je calomnié , raconté des choses fausses sur quelqu’un pour lui nuire ? Ai-je refusé de servir ? Ai-je refusé de donner mon temps ? Ai-je porté attention aux autres ? aux plus faibles ? Ai-je été égoïste ? Ai-je été orgueilleux, vaniteux ? Ai-je été paresseux ? Ai-je travaillé en faisant de mon mieux ? Ai-je été généreux ? Ai-je accepté de partager joyeusement ? Ai-je jugé ? Ai-je méprisé , critiqué, cherché à abaisser l’autre ?

 

Pour les personnes mariées :

 

Ai-je cherché à aimer mon époux(se) chaque jour d’avantage ? Ai-je eu à cœur de prier avec lui(elle) ? Ai-je provoqué des disputes ou mésententes ? Ai-je su lui demander pardon ou lui pardonner ? Ai-je pris du temps pour l’écouter ? Pour lui manifester ma tendresse ? Ai-je vécu nos unions avec un cœur pur, généreux et donné ? Ai-je fait usage de moyens contraceptifs ? Ai-je été infidèle en pensée ? En acte ?

 

Envers soi-même :

 

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même » ( Mc 12, 31 )

 

Ai-je su m’aimer comme il convient, m’accepter comme je suis ? Ai-je pris soin de moi ? Me suis-je laissé aimer par les autres ? Me suis-je laissé aimer par Dieu ?

Ai-je respecté ma vie et celle de mon prochain ? (cannabis, excès d’alcool, de tabac, etc….)

Ai-je été impur ? En pensées ? En paroles ? En actes ? Ai-je manqué à la chasteté ?  Seul, avec d’autres ? Ai-je « flirté » ? Ai-je eu des relations sexuelles sans être marié ? Ai-je regardé des images malsaines ? (Films, revues, Internet…).

Suis-je resté libre par rapport à la TV ? à l’ordinateur ? à la musique ? à la mode ? au regard des autres ?

 

 

Voir aussi  " Une lecture possible des Béatitudes en vue d’un examen de conscience "

 

 

Voir aussi ce dialogue trouvé sur internet, pour rassurer ceux qui ne connaissent pas bien ce merveilleux sacrement (cliquer ici).

 

 

Photo1356.jpg 

 

Un Taolennou du Finistère sur les 7 péchés capitaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :